Bientôt, les cigarettes électroniques en pharmacie : Des substituts nicotiniques innovants à l'horizon

Date : Tags : , ,

Cette approche vise à aider les fumeurs à réduire progressivement leur dépendance à la nicotine et à arrêter de fumer. Le ministre a cependant été ferme :  les "puffs" jetables seraient exclus de cette mesure.

 

 

Lors d'une récente déclaration, le ministre de la Santé a même exprimé son soutien à l'interdiction complète des "puffs", ces cigarettes électroniques jetables qui sont particulièrement populaires parmi les jeunes. Selon lui, ces produits ne contribuent en rien à la cessation du tabagisme. Des députés envisagent de proposer cette interdiction lors de la prochaine session parlementaire.

En revanche, François Braun est favorable au maintien des substituts nicotiniques pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. Il envisage même d'élargir la possibilité de prescription de ces substituts aux pharmaciens, qui sont souvent en première ligne pour accompagner les fumeurs souhaitant abandonner leur habitude.

 

Dans un contexte où le rôle des pharmaciens évolue constamment, cette initiative du ministre de la Santé reflète une tendance croissante à confier de nouvelles responsabilités aux professionnels de la pharmacie. De plus en plus, les pharmaciens sont sollicités pour jouer un rôle clé dans la promotion de la santé publique, allant au-delà de la simple délivrance de médicaments. Ils sont désormais des acteurs essentiels dans l'accompagnement des patients vers des modes de vie plus sains, précisément comme l'abandon du tabac. Cette évolution témoigne de la confiance croissante dans leur expertise et de leur capacité à contribuer à des enjeux de santé majeurs de la société. L'extension de leurs prérogatives pour la prescription de substituts nicotiniques sous forme de cigarettes électroniques s'inscrit ainsi dans cette dynamique de transformation du rôle du pharmacien.

Rappelons néanmoins que cette prescription exclurait les "puffs", ces produits colorés qui, selon le ministre, seraient une porte d’entrée vers le tabac de plus en plus populaire.

 

 

Par ailleurs, le ministre a exprimé son souhait d'imposer une taxe uniforme sur l'ensemble des produits du tabac, y compris le tabac à chauffer et le tabac à chiquer. Cette mesure vise à aligner la taxation de ces produits sur celle des paquets de cigarettes. Il est à noter que Bruxelles a déjà proposé l'interdiction de la vente de tabac à chauffer aromatisé. 

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Comment rédiger une bonne lettre de motivation ?

Date :
La lettre de motivation est un complément indispensable au CV. Elle permettra au candidat de développer des éléments non présents dans le CV. Le temps de lecture moyen pour un consultant est de 30 secondes, soyez courts, soigné, précis, clair et persuasif.